Ski Freeride
© Photo de Martin Volorio
Ski Freeride

Taxe au sacs

Dès le 01 janvier 2018

La Commune de Trient passera à la taxe au sac le 1er janvier 2018. Vous trouverez ci-après les informations pratiques liées à cette nouvelle méthode. La Commune de Trient vous remercie pour votre collaboration.

Mode d’emploi

Pourquoi?

Parce que la loi fédérale l’impose depuis… 1996!

Avec la taxe au sac, chaque personne paie en fonction de la quantité de déchets qu’elle produit. Rendu obligatoire en 1996 par une révision de la loi fédérale sur la protection de l’environnement, le principe du pollueur-payeur a été progressivement introduit dans tous les cantons suisses. Objectif: atteindre un taux de recyclage de 60% d’ici 2020. Car si les Suisses sont des champions, ils sont aussi les plus gros producteurs de déchets d’Europe

Pour qui?

Pour tout le monde

Le Valais  romand introduira la taxe au sac le 1er janvier 2018.

La plupart des autres cantons la pratique déjà

Qu’est-ce qui change?

Un sac blanc et rouge remplacera le sac noir actuel.

A partir du 1er   janvier prochain, des sacs blancs arborant le slogan «Trier? C’est pas sorcier» seront vendus dans les magasins. Il s’agira du sac taxé réservé au Valais romand. A partir de cette date, seul ce sac sera autorisé à être jeté dans les conteneurs destinés aux ordures ménagères. Si une période de transition sera bien entendu nécessaire, des contrôles seront rapidement mis en place, et les resquilleurs amendés.

Comment ça fonctionne?

Un financement sur 3 piliers

Le coût des déchets doit être couvert, au niveau communal, par trois piliers:

  • la taxe au sac, qui participe au financement de la collecte et de l’élimination des ordures ménagères incinérables,
  • la taxe de base, calculée par commune et selon ses critères, qui finance les frais d’infrastructures (écopoints, déchetterie, etc.)

et l’impôt, en lien avec le traitement des déchets dont l’auteur ne peut être identifié (ex. voirie, etc.).

Combien ça coûte?

1 franc 90 le sac de 35 litres

Chaque sac de 35 litres coûtera 1 franc 90. Le prix des autres sacs sera de :

  • Fr. 0.95 le modèle 17L
  • Fr. 1.90 le modèle 35L
  • Fr. 3.40 le modèle 60L
  • Fr. 6.20 le modèle 110L

Pour notre commune, la taxe de base sera aussi adaptée et sera calculée par nombre d’unité d’habitation

A noter qu’à chaque fois que vous achetez un sac, près de 80% de son prix est reversé à votre commune, le solde finançant sa fabrication et sa distribution

Pourquoi trier?

Pour le bien de notre environnement

Vous l’aurez compris, le jeu consiste donc, à partir du 1er janvier 2018, à tout mettre en œuvre pour remplir le plus lentement possible votre sac d’ordures ménagères afin d’utiliser un minimum de sacs.

Une série de nouvelles habitudes de tri vous permettra d’y arriver.

Le site web www.trier-pas-sorcier.ch, dans sa section «Tri, mode d’emploi», prodigue de très nombreux conseils pour vous aider à trier mieux, et plus.

CarTrier? C’est pas sorcier!

Que mettre dans le sac blanc?

  • les berlingots (lait, jus de fruits, etc.) en carton plastifié
  • les emballages en plastique de viande, légumes, etc.
  • les papiers et cartons sales ou ayant été en contact avec de la nourriture (mouchoirs, papier-ménage, carton à pizza, etc.)
  • les couches-culottes, cotons-tiges, tampons et autres produits d’hygiène (serviettes hygiéniques, lingettes, brosses à dents, etc.)
  • les textiles hors d’usage ou souillés (peinture, cirage), chaussures comprises
  • les sacs d’aspirateur
  • les déchets composés de matières diverses indissociables tels que les emballages de bonbons, de chips, etc.
  • les éléments en caoutchouc tels que tuyaux, élastiques, etc.
  • les litières pour animaux,
  • ... et tout autre déchet qui ne peut pas être recyclé

Trier c'est pas sorcier